0488 / 27 99 86

Comprendre le ramonage : objectif, procédés et étapes

c'est quoi un ramonageLe ramonage est une opération essentielle pour garantir la sécurité et l'efficacité de votre cheminée ou poêle à bois. Ci-dessous, nous allons explorer les raisons pour lesquelles vous devriez envisager un ramonage, ainsi que les différentes méthodes utilisées et les étapes importantes à suivre.

Notre entreprise délivre sur place une attestation de ramonage, certifiant la vacuité du conduit et l'absence de danger.

Cette attestation est à garder précieusement, car en cas d'incident mettant en cause la cheminée, la compagnie d'assurances demande obligatoirement ce certificat.

Prix et rendez-vous en ligne ici !

Pourquoi effectuer un ramonage ?

  1. Assurer la sécurité : L'un des principaux buts du ramonage est d'éviter les risques liés à l'utilisation de votre cheminée ou de votre poêle. Il permet de prévenir les incendies en éliminant les dépôts de suie et de goudron inflammables qui peuvent s'accumuler dans le conduit de fumée.
  2. Optimiser le fonctionnement : Un autre avantage du ramonage réside dans l'amélioration du tirage, c'est-à-dire la circulation de l'air nécessaire à la combustion. Un bon tirage garantit une utilisation efficace et économe en énergie de votre dispositif de chauffage.
  3. Réduire les émissions polluantes : En effet, le ramonage contribue également à diminuer les émissions de particules fines et de gaz toxiques en assurant une meilleure combustion et une évacuation optimale des fumées et résidus de combustion.
  4. Contrôler l'installation : Enfin, un technicien expérimenté pourra déceler l'intérêt ou non d'une éventuelle optimisation du conduit tel que la pose d' un chapeau de cheminée anti pluie ou le placement d'un tubage par exemple.

Les différentes méthodes de ramonage

Le ramonage simple : Le ramonage manuel consiste à enlever les dépôts de suie et de goudron à l'aide d'une brosse adaptée. Cette opération est réalisée manuellement par le professionnel (ramoneur qualifié) qui va déloger la suie du conduit de fumée grâce à une herse, hérisson ou racloir conçus spécifiquement pour cette tâche.

Le nettoyage complet : Le nettoyage complet, quant à lui, comprend le ramonage mais également le démontage et le nettoyage des différents éléments du poêle ou de la cheminée. Cela inclut les clapets, le déflecteur, le creuset ainsi que les systèmes de réglages d'air.

Le ramonage chimique : Le ramonage chimique s'appuie sur l'utilisation d'un produit spécifique sous forme de bûche ou de poudre. Une fois brûlé, ce produit permet de dissoudre progressivement les dépôts de suie et de goudron présents dans le conduit. Il est toutefois important de noter que cette méthode ne remplace pas un ramonage mécanique effectué par un professionnel, mais peut être un complément utile entre deux ramonages traditionnels.

Les étapes d'un ramonage réussi

1. Bien préparer l'intervention

Pour un ramonage efficace et sans complication, il est essentiel de bien préparer votre habitation avant l'arrivée du professionnel. Assurez-vous notamment d'éteindre complètement le feu et de fermer les clapets et déflecteurs pour céder l'accès au conduit. Pensez également à dégager l'espace autour de la cheminée ou du poêle pour faciliter le travail du ramoneur.

2. Choisir un professionnel qualifié

Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour réaliser le ramonage de votre conduit. Celui-ci dispose des compétences et du matériel nécessaires pour effectuer cette opération en toute sécurité. N'hésitez pas à demander conseil à votre entourage ou à consulter les avis en ligne pour choisir un prestataire fiable et expérimenté.

3. Inspecter le conduit après le ramonage

L'inspection du conduit après le ramonage est indispensable pour vérifier son bon état et s'assurer que toutes les opérations ont été réalisées correctement. Certaines entreprises utilisent même des caméras d'inspection pour garantir un contrôle optimal et s'assurer qu'il n'y a pas de fuites, de fissures ou d'autres problèmes susceptibles d'affecter le fonctionnement de votre dispositif de chauffage.

4. Entretenir régulièrement votre équipement

Enfin, il est important de surveiller votre équipement et de procéder à un entretien régulier afin de prévenir les problèmes potentiels et garantir une utilisation sûre et efficiente. Pour cela, vérifiez périodiquement l'état des joints, des plaques de sol, du creuset, des canaux d'air ainsi que les systèmes de réglages.

Le ramonage doit être effectué régulièrement pour garantir un bon fonctionnement de votre cheminée ou de votre poêle à bois. En effet, les dépôts de suie et de goudron peuvent obstruer le conduit et entraîner un mauvais tirage, voire des risques d'incendie.

Dans certaines situations, il peut être nécessaire d'effectuer des ramonages supplémentaires entre deux interventions obligatoires. Par exemple, si vous constatez une accumulation importante de suie ou si vous rencontrez des problèmes de tirage, n'hésitez pas à solliciter l'intervention d'un professionnel pour un contrôle approfondi.

  1. Ramonages réglementaires
  2. Ramonages supplémentaires (selon besoin)

En somme, le ramonage est un enjeu crucial pour assurer la sécurité, le confort et le respect de l'environnement lors de l'utilisation de votre cheminée ou de votre poêle à bois. Connaître les différentes méthodes et étapes clés de cette opération vous permettra de bénéficier d'un dispositif de chauffage performant et durable. Alors, n'attendez plus pour agir et entretenez régulièrement votre équipement avec l'aide d'un professionnel qualifié !

En quoi consiste un ramonage ?

Toute personne, qu'elle soit locataire ou propriétaire et qui possède un système de chauffage à bois, que celui ci soit sur une cheminée traditionnelle, un insert ou un poêle à granulés doit obligatoirement faire passer un professionnel chaque année pour qu'il effectue un ramonage. Ce technicien qui est un ramoneur agréé effectuera le nettoyage du conduit de cheminée relié à l'équipement de chauffage.

Ce ramonage se fera depuis le bas avec des cannes et une brosse adaptée au conduit appelée hérisson. Cette technique offre un nettoyage très complet du conduit. Parfois certains professionnels effectuent ce ramonage depuis le toit, mais l'opération est plus salissante. Les résidus de suies sont décollés par une action de va et vien mécanique (manuel).